Quels sont les risques d'une exposition au soleil trop longue ?

Les risques du soleil
Quels sont les risques d'une exposition au soleil trop longue ?

A plus ou moins longue échéance, une exposition prolongée au soleil représente toujours un risque pour la santé de chaque individu, principalement pour la peau qui représente 16% du corps d'une personne. A divers degrés, les risques d'exposition au soleil peuvent être assez graves.

De l'insolation aux brûlures

L'insolation ou coup de soleil est sûrement le plus connu des méfaits du soleil. Elle peut aller d'une simple irritation de la peau accompagnée de forte fièvre et de nausées à des brûlures du second degré qui touchent le derme accompagnées de lésions cutanées plus ou moins graves.

Notons que dans le cas d'un coup de soleil souvent accompagné d'hyperthermie ou de coup de chaleur, un changement brusque de température peut entraîner une hydrocution ou un choc brusque pouvant avoir sur la santé des conséquences graves.

Allergie au soleil aussi appelé photodermatose

Les rayonnements UV-A du soleil sont à l'origine de la photodermatose. Il en existe trois types, qui se distinguent par la sévérité des symptômes. La lucite polymorphe est la forme la plus fréquente. Sous forme de petites vésicules accompagnées de démangeaisons sur les parties exposées au soleil comme les bras, le décolleté, le visage, elle touche surtout les jeunes sujets même après une courte exposition.

La lucite estivale bénigne est également une autre forme allergique due à une surexposition au soleil. Elle touche généralement les individus à la peau claire et à tendance grasse et principalement les femmes. Selon des études récentes, une femme sur 10 serait concernée par ce problème. Elle provoque de fortes démangeaisons sur les zones à pilosité et exposées avec une tendance à la récidive. Sur ce type d'allergie, la prévention est impérative.

La réaction photoallergique quant à elle résulte de l'action des UV-A associée à d'autres facteurs externes qui sont principalement les médicaments, certains cosmétiques comme les parfums et les crèmes et plus rarement certaines plantes. Elle se présente sous forme d'urticaire et peut apparaître après seulement quelques minutes au soleil. Quant aux mesures thérapeutiques, les médicaments antihistaminiques et les crèmes à base de cortisone donnent de bons résultats.

Carcinomes et Mélanomes

Il existe deux sortes de cancer de la peau qui font parties des risques d'exposition au soleil. Les carcinomes cutanés sont les plus fréquents soit près de 80 % des cas de cancer de la peau dépisté et les plus faciles à guérir. Elle survient à la soixantaine à la suite d'une exposition prolongée au soleil ou à la suite de nombreuses insolations survenues au cours de l'enfance et de l'adolescence.

L'autre forme de cancer de la peau la plus agressive est le mélanome. Plus rare que la première, elle est toutefois plus difficile à guérir et nécessite souvent une chirurgie et des traitements par chimiothérapie. Elle se développe souvent à partir d'un grain de beauté préexistant. Bien que cette forme de cancer ne représente qu'1% des formes de cancer existants, ce chiffre continue d'augmenter tous les ans

Dans tous les cas de figure, la prévention reste la meilleure arme. Dans cette optique, Pharmasimple, une parapharmacie en ligne propose Mustela Solaire Lait très haute Protection, une crème solaire à large spectre pour les peaux sensibles des bébés et des grands. Cependant, le soleil n'est pas toujours mauvais, il est aussi une bonne source de Vitamine D, nécessaire pour fixer le calcium. Pour pouvoir en profiter, Pharmasimple propose Nuxe Sun Lait Fraicheur Apres-Soleil Visage et Corps qui s'applique après le bronzage et permettant de prolonger son teint bronzé tout en apaisant et en rafraîchissant la peau